La politique du Conservatoire du Littoral : la gestion souple du trait de côte
(1)  Le domaine actuel et futur du Conservatoire du littoral est aux premières loges face à la remontée du niveau marin. (2) En 2013, au terme d’un processus de réflexion entamé dans les années 90, le Conservatoire a décidé de ne pas s’opposer aux effets de cette remontée mais d’accompagner l’évolution des sites. (3) Cette évolution doit viser le respect des politiques de gestion des risques et un optimum écologique, paysager, économique et social. (4) Le Conservatoire considère ses sites comme parties prenantes de projets d’adaptation à construire à l’échelle des territoires littoraux, et comme possibles lieux d’expérimentation et de démonstration.

A voir également

Back to Top