Vulnérabilité, submersion, adaptation, atouts des zones humides… des termes qui sont devenus familiers durant ce colloque et illustrés grâce à la sortie dans le Marais poitevin.

Le Marais poitevin est une vaste zone humide dont la quasi-totalité est située sous l’altitude de 5 mètres et qui a été aménagée au fil des siècles. Des centaines de kilomètres de digues ont été érigées pour se protéger de l’océan ou des eaux de crues d’un bassin versant six fois plus grand.
Malgré tous ces efforts l’homme ne peut échapper à son histoire… le marais reste vulnérable et la tempête « Xynthia » nous l’a cruellement rappelé.
Les vues offertes au sommet de l’IIe de La Dive - sur la commune de St-Michel-en-l'Herm - ou au pied des dunes de la Pointe de l’Aiguillon - sur la commune de L' Aiguillon sur mer - ont permis à une centaine de participants de la contextualiser, tout comme de nombreux autres apports le temps du colloque.

A voir également

Back to Top